LMI Blog

 Infrastructure - La chronique de Christophe Bardy

« Red Hat "Unfakable Linux" = très cher Linux... | Accueil | Virtualisation : VT-x et AMD-V ne servent à rien… »

Virtualize World Peace

Image_00050Microsoft a parfois de curieux slogans. A VMWorld 2006, la conférence utilisateurs VMware, qui se déroule actuellement à Los Angeles, Microsoft dispose d'un stand bien visible aux couleurs du Flower Power et professant la paix dans le monde de la virtualisation avec un slogan avenant : Virtualize World Peace. Le géant de Redmond distribue joyeusement des T-shirts affichant le slogan, des T-Shirts qui curieusement rencontrent une grande popularité auprès des utilisateurs présents mais aussi des salariés de VMware.

La plus roublarde des réalisations de Microsoft n'est toutefois pas cet affichage d'ouverture chez son principal concurrent. Le géant de Redmond a en effet réussi a insérer un DVD contenant la dernière mouture de LongHorn Server ainsi que la dernière mouture de son outil de virtualisation, Virtual Server 2003 R2, dans chacun des sacs distribués aux participants de la conférence. Ironiquement, VMware n'a pas profité de sa propre conférence pour faire de même, ce qui fait que chaque conférencier rentrera chez lui avec pour seul DVD celui de Microsoft.

Certains y verront sans doute un modèle de parasitisme ou le côté trop candide de VMware (à ceci près que la distribution des DVD a quand même du coûter un certain prix à Microsoft...). La vérité est que Microsoft, comme à l'époque de sa bataille avec Netscape, n'a pas l'intention d'abandonner le terrain de la virtualisation à VMware.

La conférence TechEd IT Forum de Barcelone, à laquelle je serai la semaine prochaine, devrait sans doute permettre d'en savoir plus sur l'Etat de l'offre de virtualisation de Microsoft et sur le chemin qu'il lui reste à parcourir pour disposer d'un hyperviseur fonctionnel, mais aussi d'une suite d'outils d'administration capable de rivaliser avec les outils de VMWare. Pour l'instant, le géant est regardé avec condescendance par VMware, y compris au plus au niveau -Diane Greene, la CEO de VMware estime ainsi avoir "des années d'avance"-. La présence lors de son keynote de Marc Andreesen, devrait pourtant l'inciter à plus de prudence. Microsoft n'a pas pour habitude d'abandonner un combat entammé, même s'il est en position de challenger. Novell, Corel, Netscape, Symbian et Sony, dans des secteurs divers, peuvent en témoigner. Un ancien premier ministre français le disait : "la pente est raide, mais la route est droite". Sur le secteur de la virtualisation, l'aphorisme colle plutôt bien à Microsoft. Virtualize World Peace pourrait rapidement devenir Virtualize World War...

novembre 8, 2006 dans Actualité, Serveurs, Virtualisation | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341e3ba753ef00d8356d447f69e2

Listed below are links to weblogs that reference Virtualize World Peace:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.