LMI Blog

 Infrastructure - La chronique de Christophe Bardy

« Intel : après le grand bond en avant, la révolution culturelle ? | Accueil | CPRM : Un joyeux exemple de l'enfer du DRM »

Apple : le business de l'iPod ressemble de plus en plus à celui des opérateurs mobiles

En moins de cinq ans, Apple a réussi à convaincre près de 40 millions d'utilisateurs d'adopter ses baladeurs numériques iPod. 40 millions d'utilisateurs, soit plus que le nombre d'abonnés combinés d'Orange, SFR et Bouygues Télécom. Et cette base installée progresse à vitesse exponentielle. Au rythme actuel, Apple pourrait passer la barre des 100 millions d'utilisateurs d'ici la fin 2006.

L'intéressant pour la firme à la pomme est que les acheteurs d'iPod ressemblent de plus en plus à des abonnés. Une fois leur terminal acheté, ils acquièrent des accessoires, des morceaux de musiques, des vidéos, etc. générant ainsi de confortables revenus additionnels. Sa base installée, permet aussi à la firme à la pomme de se positionner comme un intermédiaire incontournable pour la distribution de contenus numériques. Avec 83% du marché de la musique en ligne aux USA et près des 2/3 des marchés anglais et japonais, par exemple, la firme à la pomme est devenu le passage obligé pour tous les producteurs de contenus numériques audio ou vidéo qui souhaitent mettre leurs productions à la disposition du plus grand nombre. Au passage, Apple prend sa commission à la façon d'un opérateur télécom, une commission qui vient en quelque sorte doper l'ARPU par utilisateur d'iPod. Et les chiffres sont impressionnants. en 2006, Apple devrait vendre plus d'un milliard de morceaux de musique (à 99 centimes le morceau).Pour peu que le nano se convertisse lui aussi à la vidéo, la firme pourrait aussi faire un carton dans la vidéo. Au cours des trois derniers mois de l'année 2005, avec une base installée relativement restreinte d'iPod vidéo, elle a réussi à vendre 8 millions de clips vidéos. A titre de comparaison, SFR a vendu 340 000 chansons via son réseau 3G en décembre et 4,3 millions de sessions TV-vidéo sur l'ensemble de l'année 2005...

Si la progression exponentielle actuelle se poursuit, Apple pourrait devenir l'égal des plus grands opérateurs télécoms ou des plus grands groupes de média pour ce qui est de la fourniture de contenus numériques. Loi de Moore aidant, le prix de ses iPod devrait continuer à baisser dans les années à venir tandis que les revenus issus des contenus continueront à progresser, transformant peu à peu la firme d'un fabricant de terminaux en un groupe de diffusion de contenus. On comprend mieux pourquoi Vivendi, Warner et consorts ont le sommeil difficile. Et si par hasard Apple avait la bonne idée de transformer ses iPod en téléphones mobiles et de devenir MVNO, ce pourrait être au tour des opérateurs télécoms d'avoir des sueurs froides...

janvier 12, 2006 dans Apple/Macintosh | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341e3ba753ef00d834a6ed3a53ef

Listed below are links to weblogs that reference Apple : le business de l'iPod ressemble de plus en plus à celui des opérateurs mobiles:

Commentaires

Je trouve intéressant qu'on étudie le marché du mp3, mais il ne faudrait peut-être pas comparer des torchons et des serviettes. Ainsi, comparer des résultats internationaux d'Apple et les comparer à des résultats SFR... c'est tout ce qu'on veut sauf journalistiquement acceptable. Une analyse basée sur de telles comparaisons ne peut qu'être tirée par les cheveux.

Rédigé par : Firebush | 11 août 2006 02:19:04

Je trouve intéressant qu'on étudie le marché du mp3, mais il ne faudrait peut-être pas comparer des torchons et des serviettes. Ainsi, comparer des résultats internationaux d'Apple et les comparer à des résultats nationaux SFR... c'est tout ce qu'on veut sauf journalistiquement acceptable! Une analyse basée sur de telles comparaisons ne peut qu'être tirée par les cheveux.

Rédigé par : Firebush | 11 août 2006 02:20:44

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.