LMI Blog

 Infrastructure - La chronique de Christophe Bardy

« Les prix abusifs de Vista confirment les mauvaises habitudes des éditeurs US | Accueil | Le CEO de Sun explique comment la firme a publié le code source de Solaris »

Fausse générosité…

Apple et EMI ont profité de ce doux mois d'avril pour annoncer le lancement d'une offre de téléchargement de musiques non protégées par des mesures techniques de protection, les fameux DRM (Digital Rights Managament). Concrètement, ces nouveaux morceaux seront lisibles sur la totalité des baladeurs du marché compatibles avec le format MP4 AAC, seront librement transportable d'un PC du foyer à un autre et pourront être gravés un nombre illimité de fois dans le cadre familial.

Cet abandon du DRM est certes un progrès. Mais un peu de recul permet de douter de la générosité de la firme à la pomme et surtout de celle d'EMI. La suppression des DRM fait en effet l'objet d'un surprix de 30 centimes par morceau (1,29 € contre 0,99€ pour les morceaux avec DRM). Une position cynique qui aboutit à faire payer à l'utilisateur la suppression d'une mesure technique instituée par les fournisseurs. Les DRM n'ont en effet été mis en oeuvre que pour satisfaire la rapacité et la paranoïa des majors et des ayants droits.

La presse a unanimement salué le geste d'Apple et EMI avec des titres du type " Apple et EMI libèrent la musique". Mais qui l'avait enchaîné en premier lieu ? S'ils s'étaient posé cette simple question nombre de mes confrères auraient sans doute trouvé fort de café de payer plus cher en ligne pour une liberté qui est évidente dans le monde physique. Rappelons en effet que la quasi-totalité des CD du marché n'est pas protégée…

avril 5, 2007 dans DRM | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341e3ba753ef00d834539ee469e2

Listed below are links to weblogs that reference Fausse générosité…:

Commentaires

Ce n'est seulement le fait de supprimer la DRM qui fait que le prix est supérieur : c'est aussi parce que la qualité est doublée (http://www.apple.com/fr/pr/20070402its_drm.html).

Il n'y a donc pas de surprix mais simplement deux offres :
- 0,99 euros pour un morceau AAC en 128 kbits/s avec DRM
- 1,29 euros pour un morceau AAC en 256 kbits/s sans DRM

Laurent Etiemble.

Rédigé par : Laurent Etiemble | 5 avr 2007 20:23:27

La hausse de prix est totalement justifié à mon point de vue. Pour au moins 2 raisons:
- plus de DRM, c'est tout de même une VRAIE valeur ajoutée. Si je veux m'acheter le dernier single Gngnana pour mes enfants je me moque des DRM et je paye 0.99EUR. Ca me convient. Si je veux de la musique que je sais acheter pour longtemps... Je prend la version plus chère mais sans DRM.
- meilleure qualité... 256 au lieu de 128
- SEULS les SINGLES sont plus chers. Les albums restent au même prix

J'ai un peu plus détaillé mon point de vue par ici:
http://sylvain.gamel.free.fr/blog/?p=242

Rédigé par : Sylvain | 6 avr 2007 21:39:41

Oui, je les comprends un peu quand même. Et cela reste à un tarif raisonnable dirons-nous.

Rédigé par : benjamin | 20 avr 2007 17:48:13

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.